« De quoi l'Europe est-elle le nom ? | Accueil | La nouvelle civilisation est en marche ! »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Katy Lakatos

Bonjour Fanchon
Merci pour tous ces articles que tu nous partage et qui je le pense sincèrement aide chacun à mieux s’inscrire dans ce nouveau chemin qui s'amorce... avec la promesse que nous pouvons mettre en Œuvre plus de Lumière et d'Amour.
Je te souhaite une très belle entrée dans cette année 2012 tant attendu de part de monde.
Katy

Jérôme ANDRE

(Je réintègre mon commentaire de l'autre jour à sa juste place !)
merci Fanchon pour cette analyse très fouillée. Juste une remarque d'importance il me semble : pour l'analyse mondiale, plutôt que de vous baser sur le TU 0h à Greenwitch (sorcières vertes ...), peut-être serait-il plus juste de se baser sur Paris...qui était le méridien de référence jusqu'en 1814, date à laquelle le monde anglo-saxon a imposé les sorcières vertes de Greenwitch. Ceci est évoqué dans " Forces traditionnelles et cycles cosmiques " par René Guénon qui voyait dans cette perte du méridien de Paris au profit de Greenwitch un signe des temps (de l'age le plus sombre et de l'emprise de l'ombre, selon lui, la vision est désormais faussée par les sorcières vertes)...
Sans doute la vision astrologique de notre monde en 2012 en sortirait plus juste...
Belle année à vous
JérÔMe Elvah

Fanchon Pradalier-Roy

Merci Katy de tes voeux !
Merci Jérôme de cet apport historique bien intéressant. Ce qui me semble plus fondamental que la question du méridien (il y a très peu de décalage entre l'heure GMT et l'heure du méridien de Paris, à peine plus de 9 minutes) est le fait que la France vive en décalage d'1H avec le Soleil en hiver et 2H en été. C'est ce qui fait que Paris et la France se sont décalées de l'heure solaire et du temps universel. Ce qui n'est pas le cas du Royaume Uni qui reste à l'heure solaire, sauf l'été.

En fait la carte du Ciel de l'année pour la France et pour Paris est aussi dans cet article et je montre justement que la France est moins touchée par la crise, que le Royaume Uni ou l'Allemagne. Je pense même que la France pourrait jouer un rôle moteur dans la sortie de crise de l'Euro, si elle sait organiser un consensus intérieur d'abord, puis un consensus entre les peuples ensuite : Uranus est sur la pointe de la 7. Et en ce sens elle cesserait de se laisser piloter par l'heure de Berlin (à laquelle nous vivons de fait), et reviendrait en phase avec sa mission de porteuse de lumière.
Fanchon, le 8/1/2012

Philippe

Merci encore Fanchon.
Le "nouveau monde" ne serait pas encore pour demain, ni même après demain ; nous devrons donc toujours faire preuve de patience ! Mais peut-être que si nous sommes un peu acteur du changement, cela nous apportera déjà pas mal de satisfaction.
Surprise pour l'Allemagne qui "s'effondrerait" de part sa propre inertie !
Serait-il possible d'avoir + d'explications ?

Fanchon

Bonjour Philippe,
Merci de votre commentaire. Vous avez raison de souligner votre surprise concernant mon affirmation peut-être un peu trop hâtive pour l'Allemagne... Hâtive, car cela mérite quelque explication : ce qui apparaît dans la carte du Ciel de cette année 2012 pour l'Allemagne, c'est qu'elle est "minée dans ses bases" par le poids trop grand des considérations matérielles et donc financières. Cela n'entraînera peut-être pas un effondrement, mais lorsque je parlais d'inertie, je considérais cette part trop grande donnée au matériel, à l'économie et à la finance, qui sape les bases, les fondements même du pays.
Cela est à mettre en corrélation avec les quelques voix qui ont récemment souligné, alors qu'en Europe le modèle allemand a pris le dessus,combien l'Allemagne a pu par le passé s'entêter (elle est un pays Bélier, correspondant à la tête !)dans des dogmes et des idéologies qu'elle a imposés au reste du monde, avec les conséquences que l'on sait. Le modèle économique allemand peut-il s'imposer à l'Europe ? N'est-il pas une sorte de dictature économique ? Les Grecs en font actuellement les frais. Eh bien, ce modèle même qui émane de la suprématie allemande, sape également les fondements sociaux de ce même pays. En 2012, une sorte d'écho de mai 68 pourrait bien surgir du coeur de l'Europe, voire de l'Allemagne même, sapant les fondements de ce modèle de construction purement économique. Comme si, soudain, se démasquaient les illusions du tout économique.
Fanchon

Philippe

Merci Fanchon pour votre réponse plus étayée.
Le mot entêtement pour l’Allemagne résonne chez moi. Professionnellement, je suis associé dans une PME qui avait depuis plusieurs décennies un fournisseur- partenaire allemand très majoritaire et fondamental(au sein de nos achats). Notre chiffre d’affaire achat ne le satisfaisant plus, ils ont rompu notre contrat d’exclusivité, pensant que l’on allait "venir manger dans leur main" sans tarder avec un contrat moins satisfaisant. Cette régression était pour nous inacceptable, et en les faisant patienter, nous avons pris les devants en cherchant d’autres fournisseurs. Au final, ils ont tout perdu. Leur entêtement (voire aveuglement) nous a fort étonné ; ils semblaient fonctionner sur le registre de l’autorité, et nous sur le registre de l’indépendance.
A contrario, un autre pays germanophone, l’Autriche est sur le mode de la diplomatie et de la négociation ; d’ailleurs les Autrichiens apprécient peu, en réalité, leur voisin et en particulier leur tendance hégémonique.
Par ailleurs, effectivement, on commence à voir les effets néfastes du tout économique en Allemagne, avec des maladies de stress au travail beaucoup plus prévalentes en Allemagne qu’en France.
Je terminerai mon commentaire en n’omettant pas les qualités indéniables des Allemands, de rigueur et de fiabilité par exemple, bien utiles et nécessaires.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.