« Conférence "2011 plus fort que Mai 68" | Accueil | Un monde en création »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Mikhaël

Merci Fanchon pour cet article fort intéressant et révélateur de la transition de cycle qui s'opère au delà du perceptible.

Les densifications des champs (ou chants) de consciences à travers ces roues cycliques sont intéressantes à observer.

Observons, Rayonnons et Créons...

Bien à toi
Mikhaël

Philippe

Merci Fanchon.
Voici qq mots sur mes observations/ressentis.
Cette dernière lunaison a été particulièrement intense en énergie et éprouvante, et peut-être avec une accentuation depuis la pleine lune du 12. Le point d'orgue a été le mercredi 26, avec le périgée (lune au plus proche de la terre) à 14 h + la nouvelle lune à 21 h 57 + lune descendante en fin de descente (la lune montante sera samedi 29 à 22 h 10). Jeudi 27, pour moi, la pression a commencé à se relacher, et aujourd'hui vendredi 28 encore plus (retour à la "normale" ?).
L'article de Fanchon indiquant que le calendrier maya pouvant s'arrêter le 28/10/2011, me rassure, car je me demandais si je pourrais tenir encore pdt 1 an l'accélération vécue ce dernier mois.
Pour terminer, une question pour Fanchon et pour tous, que peut-on dire du 11/11/2011 ? dont on a un peu entendu parlé ?
Merci,
Philippe

Elvah (JérÔMe)

Merci Fanchon pour cet article lumineux qui conforte ce que j'ai exprimé moi aussi sur mon blog...Je n'avais pas effectivement complètement perçu l'aspect que vous évoquez d'une Unité déjà entrée dans les faits, mais pas encore conscientisée pour beaucoup (pour quasiment toute l'humanité). Le choc serait-il le réveil lors d'évènements à venir des éléments ou de l'économie? L'avenir le dira. En tout cas le plus important est d'être désormais tournés vers la construction harmonieuse de notre ligne de vie...Sentir notre responsabilité dans tout ce que nous vivons et se positionner en conscience en Unité avec le monde qui nous entoure. Bel instant présent. Jérôme Elvah

Philippe

Ressenti actuel : la pression par rapport à la semaine dernière a clairement baissé ; cela fait du bien de pouvoir mieux respirer !
Mais Les choses ne semblent pas rester immobiles pour autant (cf le referendum grec que personne n'aurait imaginé ! ; + expérience de vie personnelle). Cela ressemble à un rejet de l'ancien ! Je trouve çà plutôt drôle et intéressant.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.